Représentation Assurance maladie

Le Dossier Médical Partagé (DMP) : point d’étape et évolution 

Le Dossier Médical partagé, conçu pour faciliter le suivi médical des assurés sociaux, sera mis en œuvre à partir de juillet 2021.

Logo DMP

Le Dossier Médical Partagé  

Qu’est-ce que le DMP ?  

Le DMP est un carnet de santé numérique gratuit, mis à disposition de tous les bénéficiaires d’un régime de sécurité sociale. Il rassemble dans un espace sécurisé toutes les informations de santé : comptes rendus hospitaliers, résultats d’analyses biologiques, carnet de vaccination, médicaments prescrits et délivrés… Il est également possible d’indiquer les personnes à prévenir en cas d’urgence, si vous êtes un aidant familial, si vous êtes accompagnés par un proche et les directives anticipées pour la fin de vie. 

Aujourd’hui, le DMP est ouvert par la personne, soit directement sur dmp.fr, soit à la demande des familles à l’accueil de la caisse d’assurance-maladie, en pharmacie ou auprès d’un professionnel de santé équipé d’un logiciel DMP compatible. Une fois le DMP ouvert, l’usager peut  choisir les informations auxquelles les professionnels de santé peuvent avoir accès, mais aussi ajouter ou supprimer certains documents ou informations.  

Il permet notamment un meilleur suivi médical ou encore d’être mieux pris en charge en cas d’urgence. 

+ de 9,7millions

de DMP créés (à fin 2020)

Lien entre le DMP et l’Espace Numérique en Santé (ENS)  

Le DMP sera intégré au sein de l’Espace numérique en santé (ENS), qui sera ouvert automatiquement, sauf opposition, à compter de janvier 2022. Cet espace, nommé « Mon espace santé » a pour objectif de permettre aux familles d’échanger de manière plus interactive avec leurs professionnels de santé, de disposer à tout moment des informations sur leurs données de santé et de bénéficier de la coordination des soins entre les professionnels de santé assurant leur prise en charge. Il permettra également de gérer ses rendez-vous, d’avoir accès à son DMP, d’échanger de manière sécurisée avec les professionnels de santé, d’obtenir ses données de remboursement ou encore d’avoir accès à un catalogue de services et applications référencés. 4 fonctionnalités sont prévues au sein de « Mon espace santé » : le DMP, la messagerie, l’agenda et le store.  

De la phase pilote au déploiement national 

Près de 4millions

de personnes concernées

En juillet 2021, l’ouverture automatique du DMP et de l’ENS sera mise en œuvre dans 3 départements : la Somme, la Haute Garonne et la Loire-Atlantique. Cette ouverture automatique repose une stratégie « d’opt-out ». C’est-à-dire que l’ouverture du DMP et de l’ENS est automatique sauf refus formulé par la personne ou son représentant légal. L’usager ou son représentant légal sera ainsi informé à partir du 1er juillet 2021 de l’ouverture du DMP/ENS, des conditions de son fonctionnement, des modalités de sa clôture, ainsi que des modalités d’exercice de son droit d’opposition à l’ouverture du DMP.  Dans cette phase pilote l’ENS ne comprendra que 2 fonctionnalités : le DMP et la messagerie.  

A compter de janvier 2022, l’ouverture du DMP/ENS sera généralisée à l’ensemble du territoire avec l’ensemble des 4 fonctionnalités prévues. Tout Français se verra donc ouvrir automatiquement un DMP, s’il n’est pas déjà ouvert, et sauf refus de sa part. Chaque personne recevra l’information de l’ouverture de son DMP/ENS et disposera à date de réception d’un délai d’un mois et 10 jours pour s’opposer à l’ouverture de son DMP/ENS.