Politique familiale

Pour des avancées concrètes pour les familles

L’actualité de l’Unaf a été marquée par de nombreux sujets qui reflètent les préoccupations des familles. Face à l’augmentation des prix qui entame le budget des familles dans tous les domaines et en particulier l’alimentation, nous sommes plus que jamais engagés pour défendre leur pouvoir d’achat.

L’actualité de l’Unaf a été marquée par de nombreux sujets qui reflètent les préoccupations des familles. Face à l’augmentation des prix qui entame le budget des familles dans tous les domaines et en particulier l’alimentation, nous sommes plus que jamais engagés pour défendre leur pouvoir d’achat.

Dans le cadre de la réforme des retraites, qui a généré tant inquiétudes, nous avons bataillé pour que les mères de famille ne soient pas pénalisées et avons obtenu des améliorations du texte initial, grâce à un travail pointilleux auprès des parlementaires.

En matière de défense des intérêts des familles, il faut se réjouir que l’accueil de la petite enfance intègre le projet de loi « plein emploi » : cette inscription dans la loi marque l’intégration de la conciliation entre vie familiale et professionnelle comme un enjeu et un levier à part entière des questions liées au travail et à l’accès à l’emploi.

La Première ministre a d’ailleurs donné plus de détails, le 1er juin dernier, à propos des moyens et de la mise en œuvre du futur service public de la petite enfance, un projet dont l’Unaf est bien sûr partie prenante. Nos propositions et positions sont à retrouver dans le dossier central du numéro 5 de Défendre les familles. Vous retrouverez également dans votre magazine les autres propositions que nous défendons avec énergie dans le cadre de la négociation de la future Convention d’objectifs et de gestion (COG) État/Cnaf. Nous sommes pleinement mobilisés pour qu’elle soit synonyme d’avancées concrètes pour les familles.


Bonne lecture !

Marie-Andrée Blanc, Présidente de l’Unaf