Autres représentations

Léa devient pupille de l’Etat, un nouveau guide destiné aux enfants 

Chaque année, près de 500 enfants de 7 à 13 ans confiés à l’Aide sociale à l’enfance deviennent tardivement pupilles de l’Etat. Un nombre qui augmente de manière significative depuis la mise en place de l’obligation de vérification annuelle de la situation et des statuts de l’enfant confié, instituée par la loi famille de mars 2016.

Chaque année, près de 500 enfants de 7 à 13 ans confiés à l’Aide sociale à l’enfance deviennent tardivement pupilles de l’Etat. Un nombre qui augmente de manière significative depuis la mise en place de l’obligation de vérification annuelle de la situation et des statuts de l’enfant confié, instituée par la loi famille de mars 2016.  

Pour eux, l’autorité parentale est désormais exercée par un tuteur et un Conseil de famille des pupilles de l’Etat. Ils ont pour mission de leur construire un projet de vie. Le Conseil de famille est composé de 8 membres, dont deux sont engagés au titre des associations familiales : l’un est nommé par l’Udaf, l’autre par une association de familles d’adoption. 

Pour répondre aux multiples questions que se posent ces enfants et leur permettre d’y voir plus clair sur leur nouveau statut, Enfance et familles d’adoption (EFA) a conçu un livret illustré : Léa devient pupille de l’Etat, dont l’Unaf est partenaire. Conçu pour une lecture à double niveau, une pour les enfants et une autre pour les professionnels qui les accompagnent, ce livret propose des points d’éclairage juridiques et permet à chaque enfant qui devient pupille de s’identifier au personnage de Léa, laissant ainsi s’exprimer ses questions et ses émotions. 

Chiffre clé : environ 3000 enfants ont le statut de pupilles de l’Etat